Navigation
Portail
Forum
Partenaires
Tamriel.fr



Mod DB - Change the Game



Mots-clés

Extraits
Dans cette page, il vous sera présenté certains extraits du guide d'Ashkalor, un livre bien pratique, une encyclopédie complète, un véritable guide du tout et du rien...

Rolôrad

"Rolôrad ! Rolôrad la sombre, Rolôrad l'indomptable, la puissante et ténébreuses cité. La fierté du peuple Rodeur, cette ville qui a sut s'adapter à son environnement.
Dans ses premiers aspects, elle peut paraître pauvre, sale et désordonnée. Mais ne vous fiez pas à cette apparence, cette cité est aussi riche et puissante que sa rivale économique, et maintenantrivale tout court, Ildariän.
En effet la ville possède sa propre économie, stable et importante basé en grande partie sur l'élevage, les exploitations agricoles souterraines (champignons en tout genre) et façonnage d'armes.
La ville exploite beaucoup les mines des galeries alentours et possède les meilleurs forgerons de tout Ashkalor. Même si Rolôrad contient une classe de pauvres gens qui sont le plus apparent, ils ne sont pas une majorité. Une classe moyenne en englobe la plupart des habitants de paysans à marchands et forgerons en passant par les éleveurs. La classe des aristocrates est quand à elle plutôt restreinte.Elle concerne les riches marchands où les riches héritiers d'une grande famille. Ils composent l'entourage du roi.
Il existe aussi des ordres indépendants des classes sociales : l'Église, le plus important, dirige la religion et la vie des citoyens. La religion du sang nocturne définit une grande part des gestes quotidiens des citadins.
Il existe aussi une guilde des marchand, qui protège les artisans et commerçant.Enfin la secrète et puissante société des Marchombres représente la lus terrible arme des Rodeurs, une confrérie d'assassins redoutables, plus encore que la confrérie noire.Cependant, l'ordre des Marchombres est indépendant de tout pouvoir politiques et agit uniquement pour son propre intérêt."

La maison de Gaïa

"La maison de Gaïa est la plus grande guilde d'Ildarïan, c'est un ordre de mages très puissant qui enseignent, expérimentent et développent leur savoir.
Tous les novices ou aspirants mages passent par cette guilde, où ils apprennent à ouvrir leur esprits à la connaissance et à la magie. La maison de gaïa est un lieu ouvert et paisible, mais c'est aussi un lieu d'éducation. Les novices y apprennent la base de la magie : la méditation. C'est grâce à cela que les mages initiés peuvent stocker dans leur esprit une forme de concentration pour les sorts, qui serait prête à être utilisée n'importe quand. Ainsi, ils peuvent lancer de puissants sorts grâce aux points d'Anima qu'ils ont préalablement stocké.(Pour plus d'information se reporter à l'article 'méditation')Dans la maison de Gaïa sont formés cinq types de mages : les Invocateurs, les Guérisseurs, les Mages de guerre, les Illusionistes et enfin les Catalystes. Les Catalystes ? Ce sont en fait des mages spécialisés dans la résistance magique, le stockage de mana et d'anima ainsi que l'alchimie.
Autre chose importante, la route qui mène un novice à un mage spécialisé est longue et difficile, parfois même dangereuse. Pour plus d'informations, il est conseillé d'aller à la Maison de Gaïa."

Méditation

La Méditation est un art important dans la magie, surtout dans Ashkalor. la concentration qu'elle apporte permet d'emmagasiner en soi une grande réserve magique.Il existe quatre types de médiations différentes et cinq niveau de maîtrise générale : plus on augmente de niveau, plus on a accès à différents types de médiations.
Lorsque le Mage médite, il se place en tailleur et se plonge dans un état méditatif profond. A son plus bas niveau, la méditation permet de stocker des points d'Anima lentement ; elle permet aussi de régénérer la fatigue et la magie plus rapidement. Plus le niveau de maîtrise atteint est grand, plus l'Anima s'engrange rapidement.
Les différents types de Médiation sont les suivants : la Méditation de base est disponible au premier niveau de maîtrise, au dernier niveau de maîtrise elle permet de régénérer la fatigue, la mana très rapidement et l'Anima à une vitesse moins rapide.La Médiation de soins quand à elle ne sert pratiquement qu'a soigner : disponible à partir du second niveau de maîtrise, elle régénère la vie, la mana, la fatigue très rapidement et l'Anima faiblement au dernier niveau de maîtrise.
Viens ensuite la Méditation Temporelle, très prisés et utilisés des Mages, malgré un usage peut recommandé du fait de ses conséquences... Disponible dès le troisième niveau de maîtrise, elle permet de ralentir ou d'accélérer le temps. Au troisième niveau on peut seulement l'accélérer sans agir, puis au quatrième on peut agir en même temps. Et enfin au cinquième niveau, le ralentissement et l'accélération temporelle peuvent être effectués en agissant. Cependant, l'Anima et la santé ne sont pas rechargés et la magie et la fatigue très peu. Il faut tout de même faire attention, car comme dans toute magie l'équilibre en est la première loi : si vous faites un usage trop répétitif et inconscient de cette Médiation certaines conséquences imprévues pourraient vous arriver... (pour plus de renseignement se reporter à l'article 'Equilibre et Magie')
En quatrième et dernier arrive la Méditation Astrale. Cette dernière n'est disponible qu'au quatrième niveau de maîtrise et permet la réalisation de puissants et dangereux rêves. En effet, l'esprit se projette dans un univers magique créer par l'esprit, et l'âme se transcende jusqu'au plan Astrale, limite entre les deux mondes (pour plus d'explications se reporter à l'article 'Théologie' et 'Métaphysique' ). De ce fait le Mage se tient entre la vie et la mort et devient très fragile physiquement, si l'esprit croit mourir dans le rêve il entraîne alors avec lui l'âme au delà la limite, dans l'autre monde et l'enveloppe physique du Mage meurt prématurément. Ces rêves emmène dans un lieu dangereux et instable. On peut se demander l'intérêt d'une telle Médiation ? Eh bien au dernier niveau de maîtrise l'Anima est rechargé extrêmement rapidement durant le rêve, de plus il peut durer jusqu'à cinq minutes (temps réel). Mais n'oubliez pas que le Mage peut mourir...
Pour arriver à de telles prouesses le Mage doit recevoir un enseignement spécialisé autant pour la théorie que pour la pratique. Un tel enseignement est prodigué dans la maison de Gaïa, mais la route qui mène à sa maîtrise est longue mais porte ses fruits. Pour les non-mages : ne jugez pas trop vite un Mage en train de médite comme forcément faible, il pourrait rapidement vous surprendre et se serait votre dernière erreur...